Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 14:50

TRANCHES-DE-VIE-4.jpg 


Quelques Anecdotes d’agent immobilier :


Les photos d’agents immobiliers finissent mal, en général.


J’entends souvent parler en mal des photos prises par les agents immobiliers.

Certaines induisent le sentiment que la cuisine du client est une annexe, en moins rangée, du troc de Lille. D’autres zooment sur un improbable canapé cuir rouge clouté qui prend toute la place et qui donne l’impression de feuilleter les pages du catalogue BUT des années 90,  plutôt qu’une annonce immobilière. Enfin, l’immonde photo en contre-jour est un grand classique du négociateur débutant qui a oublié de régler la luminosité de son appareil (voire, ignore comment faire. Pire, n’a pas la possibilité technique de le faire, car dispose d’un matériel plus proche du jouet pour enfant que de l’objectif professionnel).

Et bien, figurez-vous qu’un agent immobilier peut avoir d’autres passions dans sa vie que de faire de « l’argent facile ». Il peut aussi, à ses heures perdues, être un fana de photographies, avoir investi dans du matériel digne d’un photographe professionnel avec trépied et divers objectifs, dont l’incontournable « grand angle », voire « fish eye », permettant d’augmenter les perspectives et donnant l’impression qu’un petit cagibi est une vaste pièce de réception (euh, non, là, j’exagère un peu…).

Bref, dans mon agence, tout le monde est sensibilisé à la problématique des visuels. Tout d’abord, parce que l’équipe compte dans ses rangs des amateurs éclairés de photographie, mais aussi, parce qu’avec internet, la première impression est redoutable, et l’envie de visiter découle, en grande partie, de la qualité des photos. Pour maximiser les retours sur nos onéreuses publicités, nous soignons donc particulièrement les visuels, quitte à les lifter sous photoshop avant publication, tels des mannequins soucieux de leur ligne.

Avantage de la formule ? Notre agence est (re)connue pour la qualité de ses annonces. Nos annonces, à prix d’affichage équivalent, « sonnent » plus que celles des confrères.

Inconvénients ? De manière inattendue, ils dépassent en nombre la liste des avantages.

Tout d’abord, le temps passé à prendre qualitativement, retravailler, et sélectionner des photos correctes est, parlons-en, franchement prohibitif.

Ensuite, l’attitude de notre agence exaspère les vendeurs, peu habitués à ce qu’un agent immobilier exige une météo ensoleillée (heureusement, nous sommes gâtés dans le Sud-Ouest), un rangement intérieur, et une tonte de la pelouse sans reproche. Il faut savoir que beaucoup de propriétaires veulent certes, vendre vite, mais sans s’embêter. A quoi bon préparer une maison avant de recevoir une agence, puisque ce n’est pas elle qui va l’acheter ?

Autre dommage colatéral : quelques confrères placent systématiquement certains de leur bien, commun avec notre portefeuille, à un prix 1 000 euros moins élevé que le nôtre, afin d’apparaître juste avant nous dans la liste sur le site « Seloger ». Ainsi le client est alléché par nos visuels mais décide tout de même, nature humaine oblige, d’appeler l’agence concurrente qui affiche 1 000 euros moins cher, et ce, même si les photos de cette dernière sont dégueulasses. La manœuvre est tout bénéfice pour l’agence peu regardante car a. elle n’est pas obligé de fournir du matériel photographique de qualité à ses salariés b. elle s’évite également une formation fastidieuse, de ces derniers, à du matériel sophistiqué c. ses commerciaux ne sont pas obligés de passer des plombes chez les vendeurs pour les prises de vue, et d. malgré tout, les fruits de la vente sont parfois récoltés par elle, malgré des visuels inqualifiables.

Dernier problème, et non le moindre, le vol de photos : après qu’une bonne dizaine de « confrères » et de propriétaires-vendeurs aient pillé sans scrupules, nos photos, en les copiant et les utilisant sur leurs sites internet, voire carrément pour les annonces pap,  des mesures techniques ont été prises, rendant toute manipulation difficile. Certains malins se donnent quand même encore du mal pour utiliser nos visuels malgré nos précautions. Encore, hier, j’ai retrouvé sur le site leboncoin, trois de mes photos, copiées et utilisées sans scrupules par un propriétaire-vendeur en direct.

Bref, à vous dégoûter de vouloir faire de la qualité …


L’exigence à géométrie variable des propriétaires


Depuis 12 longs mois, je bataille, ferraille, travaille un propriétaire pour lui faire entendre raison au sujet du prix de sa maison. Ce dernier ne veut pas lâcher un centime sur le prix affiché depuis un an, et ce malgré plusieurs rendez-vous à la « Stéphane Plazza » où des ventes similaires lui ont été présentées, à des tarifs sans aucune mesure avec ses prétentions.

Le vendeur est tenace. Moi aussi. Je l’appelle tous les 15 jours pour discuter de la suite à donner à son dossier de vente. Et puis, la semaine dernière, que vois-je ? La propriété de ce monsieur, affichée dans une autre agence, 15 000 euros moins chère.

Gloups.

Chers lecteurs, vous commencez à me connaître…J’ai bien évidemment pris mon téléphone pour demander une explication. Voilà que le propriétaire semble « tomber » de l’arbre et me répond :  

-        Mais qui est cette agence qui affiche à un tel tarif ? Je ne la connais pas…

-        Vous ne la connaissez pas ? Dans ce cas-là, comment a-t-elle pu présenter plus de 10 photos, si elle n’est pas entrée chez vous ? Surtout que,  c’est rigolo, on voit votre reflet dans le miroir au-dessus de la cheminée de la photo du salon…Vous étiez donc là pour les accueillir le jour de leur venue.

-        Ah, bon…Mais non, cela ne me dit rien. L’agence a dû piquer mes photos sur leboncoin.

-        Cher monsieur, le site leboncoin limite à 3 photos les annonces diffusables pour le particulier. Comment cette agence s’est donc procuré les 7 autres photos, dont une présente votre reflet dans le miroir ?

-        Ah attendez…Je me souviens. Cette agence est venue car elle m’a annoncé qu’elle avait un cadre d’Airbus comme client. La condition était que je lui signe un mandat. J’ai donc signé, mais attention, j’ai maintenu le même prix que le vôtre. Vous êtes bien placée pour savoir que j’y tiens de manière ferme et définitive.

-        Vous m’étonnez car, je vous le redis, l’annonce affiche 15 000 euros de moins que mon agence.

-        Ils ont dû réduire leur commission…

-        Sacrément oui, ils travaillent même gratuitement : il s’agit de la seule agence immobilière française qui fasse du bénévolat, car elle affiche le prix net vendeur que vous m’avez imposé plus zéro euro de commission.

-        Ah ? Décidément, cette agence ne respecte donc pas le mandat que j’ai signé avec eux, au même prix que vous, je le répète. Ils ont dû prendre alors la liberté de baisser le prix sans mon accord.

-        C’est illégal, ça !

-        Ah oui ? Je ne sais pas, je ne suis pas du métier.

-        Vous vous doutez que si la loi impose un mandat de vente avec un prix en toutes lettres, ce n’est pas pour laisser la liberté aux agences d’afficher le prix qu’elles veulent,  le tout sans en avoir averti les vendeurs !

-        Bon, et bien, je vais les appeler et je vais leur demander de rectifier le prix.

-        Bien entendu, vous allez résilier leur mandat, pour ne pas avoir respecté la réglementation ?

-        Ah, ma p’tite dame, je ne vais pas leur envoyer la police non plus.

-        Vous avez raison. Quand un homme comme vous travaille avec une agence qui ne respecte pas la loi,  il a tout intérêt à poursuivre sa collaboration : entre gens malhonnêtes, vous vous comprenez.

Sur ce, j’ai raccroché. Advienne que pourra. Ras-le-bol des explications qui ne tiennent pas debout et des mensonges à répétition.

Est-ce que l’agence concurrente détenait un mandat de vente 15 000 euros  moins cher que le mien ou comme le laisse entendre le vendeur, a-t-elle pris l’initiative, sans autorisation écrite, de baisser le prix de 15 000 euros pour coiffer tous ses confrères sur le poteau ?

Nous ne le saurons jamais avec précision mais je penche plutôt pour la première option. En effet,  la parole de certains vendeurs est particulièrement faillible. Avec l’expérience, j’ai même appris à plus me méfier de ces « clients, bon pères de famille »  à qui le bon dieu sans confession est souvent donné de prime abord, plutôt que des concurrents, professionnels de l’immobilier, qui sont pourtant présentés à longueur de témoignages et d’enquêtes médiatiques, comme les derniers pirates français.

 

Pas de place pour l’irrationnel en immobilier


Je reçois en ce beau lundi matin une offre d’achat sur une maison. Le propriétaire,  joint par téléphone, semble satisfait : le montant proposé se rapproche de ses espérances à 20 000 euros près. Pourtant, quelque chose semble le chagriner. Il me demande le temps de la réflexion pour me communiquer sa réponse définitive.

Le lendemain, il me rappelle et m’explique qu’il est presque d’accord mais qu’il a besoin que  l’acheteur augmente de 1 500 euros son offre. Le montant demandé en sus m’étonne de par son faible niveau (conditionner son acceptation ou son refus à la somme de 1 500 euros, pour une vente immobilière de cette valeur,  est surprenant). Je suppose alors que le propriétaire a consulté le montant exact de son prêt restant à être rembourser à la banque et que ce dernier est 1500 euros plus élevé. Forte de cette supputation, je m’empresse de demander 1500 euros de plus à l’acquéreur, qui parait presque soulagé que la requête ne soit pas plus élevée. Nous voici, à présent, à deux doigts d’un accord sur la chose et sur le prix.

Lors de mon rappel téléphonique au vendeur pour lui apprendre la « bonne nouvelle », à savoir que les 1500 euros supplémentaires lui sont accordés, ce dernier ne saute pas de joie. Il semble hésitant, grommelle quelques mots, semble pressé de raccrocher, comme mal à l’aise.

Mon instinct me souffle que cette vente, pourtant bien partie, semble prendre un mauvais virage. Cette fois, mon pessimisme s’est pourtant réveillé en vain. En effet, 24 heures plus tard, mon propriétaire m’envoie un mail pour demander s’il est encore possible de revoir le montant de l’offre. A présent, il demande 3 250 euros de moins. Oui, vous avez bien lu, DE MOINS.

Pour moi, depuis le temps que je suis dans cette merveilleuse profession, c’est une première. Un vendeur  qui s’inflige de lui-même une baisse, non exigée par l’acquéreur ? Vous conviendrez avec moi que la démarche est surprenante, d’autant plus qu’aucune raison fiscale, dans ce dossier, ne peut expliquer l’attitude du propriétaire. La précision du chiffre de la baisse est également, pour le moins, incongrue : 3 250 euros, à l’euro près. Pas 3 000, pas 3 500, non, 3250…

Cette fois, je ne résiste pas à interroger mon interlocuteur sur les raisons de ses requêtes simultanées, l’une à la hausse, mais faiblement, et l’autre, de manière inhabituelle,  à la baisse, mais avec cette précision de chiffres…Je découvre alors les obscures raisons de tout cela, lorsque le vendeur me répond le plus solennellement du monde:

-        Je ne comprends pas votre surprise. Je suis simplement allé voir mon astrologue, ma cartomancienne, puis mon numérologue (sic)! La première fois, ce dernier  s’est trompé dans ses calculs, alors il m’a téléphoné le lendemain pour rectifier le tir. Il est important que le chiffre exact du montant me revenant de cette vente présente uniquement des chiffres positifs, qui placeront le reste de ma vie sous d’excellents augures. Car sinon, d’après mon astrologue, la destinée me présentera l’addition plus tard. Pour éviter cela, et être en phase avec l’ordre cosmique, il est primordial de respecter les chiffres de la vie.

-        Ah oui ?… (Que répondre ?)

Voilà qui m’aide sacrément pour expliquer, de manière rationnelle,  à l’acquéreur, par quels miracles, le vendeur exige moins!

Vous vous douterez que la nouvelle a tout de suite remporté l’adhésion de l’acheteur potentiel qui, bien qu’heureux d’économiser 3 250 euros, m’a quand même demandé une explication sur l’affaire. Craignant que ce dernier imagine un « vice caché » qui expliquerait cette baisse de dernière minute, j’ai préféré évoquer l’éventualité d’une imposition en cas de dépassement d’un palier (d’autant plus que la maison en question est en parfait état, entretien sur factures, adresse recherchée dans Toulouse, etc…). Je ne me voyais pas décrédibiliser le vendeur (et par extension le produit), et ainsi écorner la confiance de l’acheteur, en disant que le propriétaire ne prenait ses décisions qu’en fonction de concepts ésotériques assez …brumeux (pour les néophytes, du moins). La vente a donc été conclue sans anicroche grâce à cette petite édulcoration.

Quand je vous disais que l’immobilier ne rimait pas toujours avec rationalité…

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Joseph Foucan 26/07/2017 16:27

Je tiens à féliciter votre équipe et notamment votre conseillère qui a été d'une gentillesse et d'un professionnalisme exemplaires, toujours très rapide à répondre à mes interrogations et à m'apporter son aide.je suis vraiment heureuse d'avoir obtenir mes prêt des 35.000 €. Merci à tous..Veuillez la contactez pour avoir plus d'information sur vos prêt. Voici son mail: chantal-petit-jean@outlook.fr

Joseph Foucan 26/07/2017 16:22

Je tiens à féliciter votre équipe et notamment votre conseillère qui a été d'une gentillesse et d'un professionnalisme exemplaires, toujours très rapide à répondre à mes interrogations et à m'apporter son aide.je suis vraiment heureuse d'avoir obtenir mes prêt des 35.000 €. Merci à tous..Veuillez la contactez pour avoir plus d'information sur vos prêt. Voici son mail: chantal-petit-jean@outlook.fr

cotille 03/06/2017 15:32

Je suis victime d'arnaque au sentiment sur internet suivez mon témoignage

Emails : cellule-antifraude@cyberdude.com / scoci@europamel.net

je me vous présente encore un nouveau pigeon arnaqueur ivoirien .Voila mon histoire:
Je suis contacté par un homme Français mais d'origine espagnol qui a vécu en France avec son père qui est décédé depuis 8 ans.On converse sur Facebook et au bout de 1 mois il est fou amoureux de moi et moi je veux y croire et on décide de se rencontrer donc il est venir une semaine en France mais bien-sur je dois participer au prix du billet(mais la bas les compagnies sont bizarres ma participation varie de 200 à 1200 euros)Bon je participe mais après manque de chance il tombe gravement malade et je dois participer a l'opération si je l'aime comme je le dis alors je participe mais la aussi l'intervention varie de 1500 à 2500€.Ouf il est sauvé et grâce a moi donc on met la rencontre en route(entre temps frais pour le vaccin).Le jour arrive mais on a vraiment pas de chance il se fait arrêter a la douane avec un cadeau pour moi mais qui est interdit d'amener en France(c'est de l'ivoire) et il doit payer 3000 sinon c'est la prison .Il me contacte par téléphone et me dit de me mettre sur Facebook pour m'annoncer la nouvelle(ils sont modernes quand même ils ont 1 ordi avec Facebook alors que c'est plus simple par téléphone mais bon)Ayant lu cette arnaque sur internet je lui en fait part mais bonne comédienne il me dit que ce n'est pas son style mais que si je l'aide pas sa mère va m'envoyer des sorts et son frère va devenir méchant avec moi car il a mon adresse avec mes envois d'espèces.Je lui dit que je peux plus rien pour lui et il coupe. Tout cela pour vous dire oui n’importe qui peut tomber dans le panneau. J’ai été alerté par un collègue de travail qui a reconnu le profil de ce dernier Alain pylône .C’est lui qui m’a parlé de votre site sur des Arnaques Africaine SCOCI (Service national de coordination de la lutte contre la criminalité sur Internet). Ce sont des gens de bon cœur, qui se plaisent à faire le bien aux personnes sensibles.Je remercie ma copine de m'avoir aider a contacter ses personnes qui ont mis aux arrêts ses escrocs et ont finir par me rembourser tout mon argent qui étais perdu Sur la demande de mon amie pour un remboursement immédiat du double au triple .J’ai compris la leçon, et à l’avenir je ferais attention.
Si quelqu'un se trouve dans des difficulté comme moi je vous pris de prendre contact avec SCOCI (Service national de coordination de la lutte contre la criminalité sur Internet) de toute urgence.

Emails : cellule-antifraude@cyberdude.com / scoci@europamel.net

christophe puggioni 25/02/2017 19:49

Vous avez besoin d'un financement pour votre maison, pour vos affaires, pour achat de voiture, pour l'achat de moto, pour la création de vos propres entreprise, pour vos besoins personnels plus de doute.J'octroie des crédits personnels allant de 2.000 € à 50.000.000€ avec un taux d'intérêt nominal de 2% quel que soit le montant. Veuillez me préciser dans vos demandes de prêt le montant exact que vous souhaiteriez et votre durée de remboursement. Pour avoir plus d'exemple contact uniquement par E-mail: puggioni-christophe@hotmail.com
Je suis disponible à satisfaire mes clients en une durée maximale de 24 heur suivant la réception de votre formulaire de demande, toute personne habitant la France, Martinique,
Guadeloupe, Reunion , Nouvelle Calédonie,Honolulu , la Polynésie . Personne pas sérieux s'abstenir Cordialement M. Puggioni

christophe puggioni 25/02/2017 19:49

Vous avez besoin d'un financement pour votre maison, pour vos affaires, pour achat de voiture, pour l'achat de moto, pour la création de vos propres entreprise, pour vos besoins personnels plus de doute.J'octroie des crédits personnels allant de 2.000 € à 50.000.000€ avec un taux d'intérêt nominal de 2% quel que soit le montant. Veuillez me préciser dans vos demandes de prêt le montant exact que vous souhaiteriez et votre durée de remboursement. Pour avoir plus d'exemple contact uniquement par E-mail: puggioni-christophe@hotmail.com
Je suis disponible à satisfaire mes clients en une durée maximale de 24 heur suivant la réception de votre formulaire de demande, toute personne habitant la France, Martinique,
Guadeloupe, Reunion , Nouvelle Calédonie,Honolulu , la Polynésie . Personne pas sérieux s'abstenir Cordialement M. Puggioni

Présentation

  • : La Triste vie quotidienne d'un agent immobilier: découvrir le métier sous ses facettes les moins reluisantes
  • La Triste vie quotidienne d'un agent immobilier: découvrir le métier sous ses facettes les moins reluisantes
  • : Lassée par les méthodes douteuses des professionnels de l'immobilier (dont je fais partie), ainsi que des différents intervenants du marché, je profite de ce blog pour communiquer sur le quotidien, méconnu, souvent "fantasmé" des agents immobiliers.
  • Contact

Le million ! Le million !


N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter afin que la parution de chaque nouvel article vous soit signalée !


Aucun commentaire posté n'a été supprimé de ce blog (sauf si envoi en double par erreur) afin  de privilégier le débat. Par conséquent, si votre commentaire n'apparait pas immédiatement, il s'agit alors d'un problème de latence des serveurs (donc temporaire) et non d'une volonté de modération. 

Depuis le 1er Avril 2009, le Blog Immobilier révélateur de la nature humaine, a reçu:

 visites  !!!

Recherche

Archives